Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le monde de l’intox à grande échelle

Vous avez sûrement entendu parler de cette histoire d’arnaque de la part de certains assureurs. Cet article clarifiera sûrement vos doutes, http://www.escroc-dma.org.

Comme nous le savons, internet est un nid où l’on trouve bon nombre d’information utile. D’ailleurs c’est le meilleur moyen de trouver rapidement la réponse à une question. Cependant, il arrive très souvent que les moteurs de recherches vous orientent vers des sujets inattendus.

Vous avez plus de chance désormais de tomber sur une intox qu’une vraie information. À la fin, les sites deviennent des pièges à pigeons qui avalent n’importe quoi.

Des internautes et des clients faciles à berner

C’est ce qui s’est passé pour cette histoire d’arnaque dont a été victime une agence d’assurance. Toutefois, il semble que ce sont les clients eux-mêmes qui ont démenti cette démantelée ces tentatives de dénigrement. J’ai fait partie de ces personnes qui sont tombées facilement dans le panneau. Je me suis senti par la suite bête de croire en des allégations appareils lors que je pouvais essayer de prouver le contraire.

J’ai donc commencé par lire de nombreux articles sur le sujet comme ceux que l’on trouve sur http://www.escroc-dma.org . Après quelques lectures, j’ai vite constaté que les véritables victimes étaient les clients qui ont délaissé un assureur proposant des avantages certains. La technique des « faux avis et témoignages » est en fait une technique très utilisée par de nombreuses entreprises pour dénigrer la concurrence.

assurance-vie.jpg

Nuisance à une entreprise qui n’a rien demandé

C’est facile en effet de détruire la réputation d’une société à l’aide des outils web. Vous pouvez même le constater sur les réseaux sociaux quand une personne signale votre compte juste parce qu’elle ne vous apprécie pas. La destruction de la réputation d’une assurance est assez facile à faire. En effet, le contrat est basé sur un certain risque.

Le client gagne beaucoup en optant pour une telle protection si seulement le risque se réalise. Il se peut donc qu’il n’ait pas recours à l’assurance jusqu’à la fin du contrat. Il est tout à fait normal qu’une personne qui n’en maîtrise pas le fonctionnement crie au scandale alors qu’elle est juste victime de son ignorance. Les rivaux de la compagnie profitent de cette situation pour enfoncer le clou. Puis l’histoire se répand jusqu’à faire perdre à l’assurance une grande partie de sa clientèle fidèle.

Les commentaires sont fermés.